Hélène Caussignac

Helene Caussignac

Qu'est-ce que l'éveil ?

Beaucoup d'idées reçues circulent sur ce qu'est l'éveil spirituel, entre ceux qui pensent que c'est un événement absolument extraordinaire réservé à une élite et totalement inatteignable pour la majorité parce qu'il nécessite soit la grâce divine soit une vie d'ascèse totale, et ceux qui pensent que tout le monde est déjà éveillé et qu'il n'y a rien de plus à faire, en passant par tout ce qu'il y a entre ces deux extrêmes, les définitions possibles sont légion. Tous ces courants de pensée ont à la fois raison et tort, comme c'est le cas pour tout courant de pensée. Car l'éveil est beaucoup plus simple que le plus simple des courants de pensée, et surtout, surtout, l'éveil ne peut pas être décrit, car ce n'est pas un concept. Parce que justement, l’état d’éveil pourrait-on dire, c'est ce qui est là quand la pensée cesse, et que la notion même de concept devient inexistante.
L'éveil, c'est ce qui est quand on se rappelle quelle est notre vraie nature, en dessous de tous les concepts justement, qu'on a appris dans ce monde. L'éveil, c'est la conscience, que nous sommes en essence, qui devient consciente d'elle-même, alors même qu'elle fait l'expérience de ce que l'on appelle la vie dans cette forme qui est celle d’un être humain.
L'éveil, c'est se souvenir de l'être que nous sommes, en dessous de tous les apprentissages du faire, nécessaires dans ce qui apparaît comme le monde dans lequel on vit. L'éveil, c'est se souvenir, non pas en pensée mais dans l'expérience directe, de l'unité de toute chose, c’est se souvenir que nous sommes un avec toute vie.
Et l'éveil ne peut pas s'apprendre, car il consiste essentiellement à justement désapprendre tout ce que nous croyons être et savoir.
Pour faire cela il faut porter une attention constante à l'expérience directe que l'on vit à chaque instant, pour, en elle, démêler le flux de l'essence de vie, l’être que nous sommes, de tout ce qui a été ajouté en couches successives au-dessus, et qui constitue ce que nous pensons être notre personnalité et notre individualité.
L'éveil, c'est abandonner l’idée de séparation originelle, et retrouver la mémoire de l'unité avec toute vie.
L'éveil, c'est abandonner l’ego et le monde de la peur, au profit de l'être et du monde de l'amour.

Generic placeholder image

Voir la Video sur YouTube